image27

... pour relever notre défi

image28

Hiver 2017

Pareilles pas pareilles

  • Nous sommes Chantal Pelletier et Linda Bérard, quadragénaires diagnostiquées de la maladie jeunes Parkinson. 
  • C’est lors d’un entrainement en préparation du Défi Vélo Parkinson  de 2016 que nous nous sommes rencontrées. 
  • La complicité s'est rapidement installée puis l'idée d’unir nos forces pour accomplir 2 campagnes de financement (servant à financer nos participations au Défi Vélo Parkinson Québec, 26 août 2017) est apparue.   

Un nom qui rassemble

  • Après plusieurs discussions l'équipe Entraidons-nous est né.     
  • 6 mois plus tard et au terme de 6 collectes de dons, notre amitié est solidement installée.  

Ce qu’on n’avait pas été prévu c’est l’impact que le tout susciterait

  • Qualifiées « inspirantes », «courageuses », « déterminées », « impressionnantes ». 
  • On a fait des rencontres mémorables avec des gens cherchant de l’aide et ne sachant ou se tourner,
  • Plusieurs personnes sont simplement venues nous dire merci

Et ça continue

  • Depuis le défi vélo, nous continuons de nous soutenir, de nous entraider.  
  • A priori pour se faire du bien, c’est sûr.
  • Pour démontrer que la vie ne s’arrête pas suite à un diagnostic.
  • Pour partager nos expériences et mettre de l'avant l'importance de bouger et de s'investir pour avoir une vie riche et équilibrée.  

image29

...pour retrouver notre bien-être

Automne 2017

Entraidons-nous c'est :

Entraidons-nous dans notre volonté d'agir :

  • Démontrer que la vie ne s’arrête pas suite à un diagnostic.
  • Partager des activités et expériences et mettre de l’avant l'importance de bouger et de s'investir pour vivre une vie riche et équilibrée.
  • Propager l’image que nos vies ne sont pas terminées.
  • Regarder ce que nous pouvons encore faire et ce que nous pouvons découvrir des autres.
  • Participer à la sensibilisation au sujet des jeunes diagnostiqués et démystifier les préjugés existants sur la maladie de Parkinson**.
  • Aider a mettre en place des activités répondant aux besoins des gens atteints de troubles neurologiques (Parkinson et autres).
  • Créer et maintenir un calendrier d’activités.
  • Trouver des ressources équitables et économiques voulant nous aider à bouger à notre rythme. 
  • Créer un réseau virtuel de rassemblement pour les gens cherchant l’équilibre.

  **Souvent associée à la vieillesse, on estime que  5 % à 10 % des personnes atteintes auraient démontré certains symptômes de la maladie de Parkinson avant l'âge de 40 ans. Dans l’imaginaire populaire, c’est le tremblement qui est le plus souvent synonyme de la maladie de Parkinson.  Par contre plusieurs autres symptômes vont également devenir envahisseurs : fatigue, changements cognitifs, raideurs musculaires, lenteur, dépression, constipation, difficultés avec le sommeil, etc.  

Entraidons-nous dans le souhait & que cela aidera les gens à :

  • Ouvrir leurs horizons.
  • Sortir de leurs noirceurs et de leurs isolements.
  • Se sentir qu’ils ne sont pas seuls, et que la vie n’est pas finie.
  • Retrouver leurs équilibres, tout en nous aidant à maintenir la nôtre.
  • Profiter du moment présent.
  • Se donner le vouloir d’agir sur leurs vies.  

Nous ne sommes pas seuls

Quand une image vaut bien plus que mille mots

image30

C’est par ses subtilités qu’un écrivain réussi a se démarquer. Hélas on ne se donne malheureusement pas souvent le temps de les découvrir, puisqu’il faut lire entres les lignes écrites pour bien les saisir.


Qu’en est’ il d’un image. Puisqu’elle vaut mille mots, ne vaut’ elle pas la peine d’être regardée sous tous ses angles pour bien la comprendre ?

Que voyez dans l'image de nos funambules ?

image31

Certes vous apercevez 2 bonhommes allumettes; celui de gauche chancelant sur une seule jambe, et celui de droite retourné et tendant la main. C’est par cet image que nous voulons démontrer ce qu’est Entraidons-nous. « Ayant en commun une pathologie incurable, nous nous entraidons dans notre volonté de rester actives. Ensemble nous arrivons à maintenir notre équilibre. »

Un tout nouveau verbe par et pour Entraidons-nous

Le mot Funambule nous inspire car il nous rappelle l’importance de s’équiper des bons moyens pour maintenir son propre équilibre.


On a beau avoir cherché, ce nom n’a pas son verbe dérivé.


Tant pis ! Ils auraient du y penser.


Je funambule

Tu funambules

Il/Elle funambule

Nous funambulons

Vous funambulez

Ils/Elles funambulent  

Quand on vit avec une maladie neurologique chronique et dégénérative

tel le Parkinson, notre équilibre est unes de nos facultés affectées.


Physiquement bien sur, mais autant, et sinon plus, psychologiquement.


Nos fonctions cognitives sont misent a rudes épreuves, nous perdons notre ballant : entre notre joie et notre tristesse, notre bonne et notre mauvais humeur, notre désire de se battre et d’abandonner.


C’est comme si nous marchions continuellement sur la corde raide, tel un fildefériste.


En cherchant une image qui nous représentait bien, quoi de mieux qu’un acrobate de l’équilibre

un funambule.

Pour moi c’est bien plus

Ce ne sont que deux petits bonhommes en forme d’allumettes. Rien de plus simple. Mes cahiers d’art plastique de la petite école en arboraient abondamment.

Toutefois, quand ce qui est acquis ne l’est plus; quand ce qui est instinctif devient réfléchi; ce qui est élémentaire devient laborieux; dessiner un « simple » bonhomme allumette est gages de frustrations. Par surcroît, il œuvre d’une main que la maladie de Parkinson ne permet plus d’être réchauffée, devenue tellement inopérante et rigide qu’elle ressemble à une main prothétique. 

Ce dessin, on m’en a fait honneur et je le conserve précieusement; pour moi ce simple dessin est un chef d’œuvre que seule une réplique bien encré sur ma peau pourrait lui rendre hommage.

Et voilà mon histoire sur mon petit tattoo des deux funambules. Elle m’est unique et je me permets de vous la partager.  Merci.  Linda. 4 juin 2018

Inspirés par l’histoire et la mission d’Entraidons-nous

image32

Pénélope Art corporel nous offrent cette promotion tout en s’engagent a nous appuyer.


Si comme moi vous avez le désire d’immortaliser l'image de nos funambules, je vous invite a communiquer avec :


Pénélope Art corporel 522, rue St-Georges Saint-Jérôme J7Z 5B3 450.565.2500 https://www.facebook.com/penelopestudioartcorporel/