Des ressources pour nous aider à maintenir notre équilibre

Notre quête à vouloir maintenir notre équilibre

met sur notre parcours des gens de différents milieux, 

connaissances et aptitudes voulant nous porter assistance.    


N’est pas dit qu'ils/elles vous apporteront le même réconfort. 

C’est a vous de faire vos propres expériences, si le cœur vous en dit, bien sur.     

Essai et expérience = ne pas avoir peur d’explorer plus d’une avenue

Pour vous assister dans vos recherches à retrouver votre équilibre, voici un répertoire de diverses ressources.  

Vous avez des ajouts à nous proposer ? Contactez-nous.

contactez-nous

S.O.S. services d’urgences et de détresses

En cas de besoin

urgent

911

URGENCE 911

1 866 277 3553

1 866 APPELLE


Si vous ou un de vos proches êtes en détresse, appelez sans frais, partout au Québec

aqps

1 888 664 1558

450 664 2787


Le CEL offre un service d’écoute téléphonique généraliste, anonyme, confidentiel et gratuit à toute personne en difficulté ou ressentant le besoin de se confier, desservant Laval et ses environs.

écoute Laval

Service téléphonique d'aide et référence


DETRESSEJEUNESSE@GMAIL.COM

1 800 263 2266

514 600 1002

tel-jeunes

1 800 668 6868

jeunesse j'ecoute

1 800 595 5580

sos-suicide

Sociétés, Organismes & Groupes d'entraide

En cas de problème de santé non urgent

811

INFO 811

Le pouvoir d'agir

514 861 4422

1 800 720 1307

Parkinson Qc

514 808 8839 

514 842 0322

parkinson en movement

514 357 4291

1 800 565 3000

Parkinson Ca

Le rassemblement pour l’optimisation

514 398 7174

Réseau Parkinson Qc

La Clinique des troubles du mouvement

Le Neuro

Plus près de chez vous

Groupes d'entraide

des rencontres de groupe pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson 

groupes près de chez vous

Groupe de discussion

« Everything about Parkinson's Disease » est un groupe de discussion et d'échange d'informations mit sur pied par Manon Day. Manon est une jeune montréalaise de 33 ans diagnostiquée jeune, très jeune, à l'âge de 27 ans. 

N'hésitez pas à vous joindre à son groupe qui contient plus de 3 600 membres. Que vous soyez atteints, aidants, membre de la famille, vous y trouverez des informations pertinentes qui répondront surement a quelqu’une de vos questions.  Il y a de l’information en français et Manon sera répondre a toutes vos questions dans la langue de Molliere.

Accedez a ce groupe

Et puisqu’il faut bouger, bougeons ensemble !

Chaque personne atteinte d'une pathologie neurologique est unique; les signes et symptômes menant à la consultation peuvent varier d’une personne à l’autre. 


L’évolution d'une maladie dégénérative est aussi différente pour chaque personne. C’est pour cela que le traitement est différent pour chaque cas et doit souvent être ajusté en raison de sa progression.

  

En complément des médicaments, l’exercice physique demeure le meilleur remède pour contrôler les symptômes de la maladie. 

Marie-Ève Robillard

  • Kinésiologue, spécialiste de l'activité physique adaptée
  • Certifiée par la Fédération des Kinésiologues du Québec (FKQ)
  • Physiologiste de l’exercice, certifiée par la Société Canadienne de Physiologie de l’Exercice (SCPE) et par l’American College of Sport Medicine (ACSM).
  • Titulaire de baccalauréat et maîtrise en kinésiologie à l'UQAM. 
  • Diplômé de cycle supérieur en kinésiologie clinique (spécialités : maladies cardiaques, pulmonaires, métaboliques et neurodégénératives) à l’Université Laval
  • Entraîneur de boxe certifiée

meverobillard

Marie-Ève Riendeau

  • Kinésiologue, entraineur certifié, professionnelle de la santé et spécialiste de l’activité physique détentrice d’un baccalauréat en kinésiologie de l’Université de Montréal 
  • Thérapeute du sport
  • Naturothérapeute
  • Conseillère en activité physique, Formatrice et Superviseure des instructeurs de cours en groupe du CREPS
  • Certifiée instructeur de Yoga

kinesioconseil

NeuroMotrix

  • NeuroMotrix contribue à la qualité de vie des personnes atteintes de troubles neurologiques, dont la maladie de Parkinson.
  • L'équipe est composée de kinésiologues spécialisés en troubles neurologiques et membres de la Fédération des Kinésiologues du Québec (FKQ).
  • NeuroMotrix offre des entraînements de groupe adaptés en studio, des entraînements individuels à domicile et en studio.
  • NeuroMotrix fait la promotion de l’activité physique par le biais de groupes de discussion, de présentations et d’ateliers de familiarisation qui ont pour but de motiver les personnes à bouger davantage et ainsi contrer la sédentarité.

neuromotrix

Equilibrons-nous par la relaxation / détente

Marie-Ève Riendeau

  • Kinésiologue, entraineur certifié, professionnelle de la santé et spécialiste de l’activité physique détentrice d’un baccalauréat en kinésiologie de l’Université de Montréal 
  • Thérapeute du sport
  • Naturothérapeute
  • Conseillère en activité physique, Formatrice et Superviseure des instructeurs de cours en groupe du CREPS
  • Certifiée instructeur de Yoga

kinesioconseil

Josephine Piazza

  • Franchisée Yoga Tout (MRC des Pays-d’en-haut : Mont-Tremblant, St-Jérôme, Morin Heights, etc.), Josephine est diplômée en commerce à l’Universtié de Windsor. 
  • En 1996, elle est grièvement dans un accident de voiture. Elle mettra près de dix années à s’en remettre.
  • Sa véritable guérison s’est faite lorsqu’elle a découvert le yoga thérapeutique. Et, cette découverte a  déclenché son désir d’aider son prochain à travers la discipline du yoga. 
  • Forte de ses formations en Hatha yoga, en yoga thérapeutique et en yoga Anusara, elle a suivie la formation Yoga tout en yoga adapté aux aînés.

yogatout

Karine Desmarais

  • Massothérapeute agréée FQM
  • Massage traditionnel Thaïlandais
  • Massage bébé 
  • Praticienne Trager (md)

Bercer l'Esprit par le Massage

Thérapies

Qu’est-ce que le Trager(md) peut bien avoir à faire avec le Parkinson ?

Tout d’abord qu’est-ce que le Trager(md) ?    
Il s’agit d’une approche corporelle développée par le Dr Milton Trager. Cette approche consiste à accueillir la personne telle qu’elle est, avec ses résistances, ses limites physiques et lui transmettre, par des bercements, des élongations, des vibrations, toute une panoplie de sensations plus agréables les unes que les autres.
Tous les mouvements effectués sur le corps du client se font avec douceur, écoute, confort et sans douleur aucune. Le praticien transmet également un état d’esprit, une intention. Comme une connexion qui se fait avec l’esprit du client, invitant le relâchement, la liberté, l’amplitude et la légèreté. Tous ces mouvements prodigués à un rythme doux provoquent une résonnance dans tout le corps, comme une grande vague qui va et qui vient.
Le Dr Trager croyait que pour chaque état physique de restriction correspond dans l’inconscient un équivalent psychique. Ce que je pourrais nommer,  afin que tous puissent bien comprendre, des « patterns ». Toutes ces limites, restrictions que nous ressentons dans notre corps parce qu’un jour, pour une raison quelconque, l’esprit a vécu un événement provoquant cette restriction physique. Et cela perdure. 
Par l’approche Trager(md), tous les mouvements ont pour but de faire vivre des sensations agréables à tout le corps afin de transmettre un état de bien-être général et défaire, petit à petit, toutes ses limitations corporelles, en envoyant un nouveau message à l’esprit. Un message mentionnant que le corps peut être plus libre, fluide, léger et tout cela avec écoute et douceur. Car c’est en remontant à la source de ses restrictions que nous pouvons vraiment atteindre le relâchement. Les séances Trager(md) agissent en profondeur bien que le praticien ne touche le client qu’en surface.
Être submergés par des vagues de sensations agréables et accueillantes, voilà ce que propose l’approche Trager(md).  

Mais qu’est-ce que le Trager(md)  peut bien avoir à faire avec le Parkinson ?  
Nous y voilà !! En fait, une étude a été menée en 2001 par des chercheurs de l’Institut neurologique de Montréal et le Centre McGill d’études sur le vieillissement ; du département des sciences de l’exercice de l’Université Concordia et du département de kinanthropologie de l’UQAM. 
Cette étude a été faite en collaboration avec Denis Lafontaine, praticien et enseignant de l’approche Trager(md) (École Accès Trager(md)). Cette recherche avait pour but de vérifier les effets bénéfiques de bien-être, de sensation de mobilité et de flexibilité auprès de personnes atteintes de Parkinson, par l’utilisation de l’approche Trager(md). 
Cette recherche visait à quantifier le niveau de la réponse tension suscitée sur le côté le plus rigide des patients.  
Les bercements doux ont été transmis aux membres (épaule, tronc, jambe, bras et main) du corps de 30 patients pour une période de 20 minutes. 
Le groupe ayant été divisé en deux sous-groupes, dont l’un recevait la séance sur le côté le plus rigide et l’autre sur le côté le moins rigide. Il est à noter que le praticien recevait les patients dans un ordre aléatoire et ne savait à aucun moment s’il effectuait les mouvements sur le côté le plus rigide ou non. 
Avant la séance, chaque personne passait un pré-test afin d’évaluer le niveau de résistance de leur bras et de leur main, du côté le plus rigide, même s’il ne recevait pas la séance de ce côté. Ensuite, deux post tests étaient effectués, le premier à une minute après la séance et le second à 11 minutes après la séance. 
Les résultats de cette étude ont démontré que le niveau de réponse tension avait été réduit de 36% immédiatement après la séance et qu’il était demeuré à 32% plus bas que le pré-test 11 minutes après la séance. Ces résultats proposent donc qu’il est possible de modifier le niveau de réponse tension en utilisant l’approche Trager(md).    
Lors de la séance, le praticien transmet une intention, crée une impression de mouvement, suggérant ainsi la libération des tensions articulaires et de la rigidité musculaire. Il est à noter aussi que tout au long de la séance, le praticien s’assure du confort du client.   
Un effet très intéressant noté lors de cette étude est que même si les bercements étaient effectués sur une ou deux articulations, les sensations d’amplitude étaient ressenties dans tout le corps.    
Cette recherche a donc démontré cliniquement une réduction significative du niveau de réponse tension chez les patients atteints de la maladie de Parkinson qui ont collaborés à cette étude. En effet, la majorité des participants ont de plus exprimé la sensation de bien-être qui subsistait même après la séance.    
Ces résultats concluants ont été obtenus suite à une séance écourtée de 20 minutes. Alors que la durée moyenne est d’environ 45 minutes. Il est donc possible d’obtenir des résultats favorables dans un court laps de temps. Il ne faut pas oublier également que le deuxième post test, effectué 11 minutes après la séance, démontrait que le relâchement de la tension était encore présent, voire moindre qu’avant la séance. Ce qui donne une impression d’avoir bénéficié d’une séance de 31 minutes.   
Ainsi, voilà en quoi le Trager(md) a à faire avec le Parkinson !  
Les séances Trager(md) sont axées sur le senti et sont très bénéfiques pour la plupart des maladie neurologiques.    
Entrer dans l’approche Trager(md), c’est entrer dans un monde de sensations douces et agréables, des sensations qui délient le corps pour le faire sentir plus libre et léger.  
 *informations tirées de l’étude « The Effect of Trager Therapy on the Level of Evoked Stretch Responses in Patients with Parkinson’s Disease and Rigidity » 


Un gros merci à Karine Desmarais, Massothérapeute, pour ce texte qu'elle a préparé sur le Trager(md)  Avec grande délicatesse, elle nous présente les bénéfices que ce cela peut apporter aux gens vivant avec des pathologies neurologiques, tel la maladie de Parkinson.

Nos Essais et Expériences